EN DIRECT – Présidence LR : suivez sur LCI le débat entre les candidats et nos vérifications

Table des matières

♾️ EN DIRECT – Présidence LR : suivez sur LCI le débat entre les candidats et nos vérifications
#FREEANNOUNCE | #DIRECT #Présidence #suivez #sur #LCI #débat #entre #les #candidats #nos #vérifications

Bienvenue Chez

FREE ANNOUNCE .FR


2022-11-22 00:03:52 EN DIRECT – Présidence LR : suivez sur LCI le débat entre les candidats et nos vérifications

aujourd’hui

QUI POUR ETRE CANDIDAT EN 2027 ?

Eric Ciotti a déjà indiqué que s’il était élu, il ferait campagne pour soutenir la candidature de Laurent Wauquiez en 2027. Il propose même de désigner le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes dès 2024. 

Bruno Retailleau ne souhaite pas désigner un candidat dès 2024, car cela reviendrait à faire passer “l’égo avant les idées”. Aussi, si les élections européennes sont un échec pour LR, “on électrocute le candidat qu’on aura désigné”, estime celui qui ne se présentera pas en 2027, et pense que la désignation par les militants est une bonne méthode. 

“Sur le calendrier, je pense que c’est une folie de désigner l’année prochaine un candidat. On va l’exposer à tous les feux nucléaires”, a également estimé Aurélien Pradié, qui ne sera pas candidat en 2027. “Je souhaite que nous désignions notre candidat en bureau politique”, a-t-il ajouté. Il avait déjà expliqué qu’il souhaitait désigner un candidat par un vote en bureau politique représentatif des adhérents en avril 2025, et un vote des militants à jour de cotisation un an plus tard pour savoir s’ils sont d’accord avec ce choix.

NICOLAS SARKOZY A-T-IL ENCORE SA PLACE CHEZ LR ?

Bruno Retailleau estime que “si on veut tout rebâtir, il faudra assumer une rupture avec notre passé. Si 10 millions d’électeurs nous ont quittés, c’est parce qu’on a échoué”, déclare celui qui se dit “en rupture avec Nicolas Sarkozy car il a soutenu Emmanuel Macron et il est pour une coalition avec Emmanuel Macron. Pour ceux qui veulent aller avec Emmanuel Macron il y a un parti, c’est En marche”.

Aurélien Pradié estime être “le seul à pouvoir” tourner la page de Nicolas Sarkozy, “car je n’ai jamais été un lieutenant ni un adversaire de Nicolas Sarkozy”.

LES VÉRIFICATEURS – QUI VOTE LE PLUS EN FAVEUR DE MACRON ?

Les trois candidats ont été interrogés sur le rôle à jouer du parti LR, et sa position par rapport à la majorité présidentielle. Alors, qui a voté le plus en faveur des textes proposés par le gouvernement ? 

D’après Datapolitics, LR vote à 68% des fois comme Renaissance. C’est le parti d’opposition qui vote le plus en faveur de la majorité présidentielle. Mais qui des trois est le plus proche de la majorité présidentielle ? Bruno Retailleau est très clairement l’élu le plus proche. Qu’il s’agisse des projets de lois relatifs au plein emploi, aux finances rectificatives pour 2022, au financement de la sécurité sociale ou encore sur les mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat, le Sénateur a voté en faveur de sept textes proposés par le gouvernement depuis qu’Emmanuel Macron a perdu sa majorité. Au contraire, Eric Ciotti a voté en faveur du texte sur le plein emploi qu’en première lecture, il n’était pas présent pour le second vote, et il s’est exprimé contre l’ensemble du projet de loi de règlement du budget et d’approbation des comptes de l’année 2021. Aurélien Pradié, lui, a voté en faveur de seulement 4 textes. S’il n’était pas présent pour le vote sur les mesures en faveur du plein emploi, il a décidé, contrairement à Ciotti, de s’abstenir sur le texte maintenant provisoirement un dispositif de veille et de sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid-19.

❌LES VÉRIFICATEURS – 34% DE PERSONNELS ADMINISTRATIFS DANS NOS HÔPITAUX ?

Bruno Retailleau a fustigé le manque d’efficacité des services publics et prendre pour exemple l’hôpital, où la bureaucratie serait considérable. À l’hôpital, “vous avez 34 pourcent de postes administratifs”, a-t-il assuré, contre “25% en Allemagne”. Ces chiffres proviennent de l’OCDE et commencent à dater puisqu’ils remontent à 2016. Ils font référence à des personnels non médicaux dans les hôpitaux (et donc pas forcément administratifs), mais sont à prendre avec des pincettes : en effet, les différents pays européens ne comptabilisent pas de manière identique le personnel des hôpitaux. Quand certains incluent à l’intérieur de cette catégorie le personnel de nettoyage ou des techniciens, d’autres ne recensent que les stricts personnels administratifs.

La Fédération hospitalière de France, qui s’appuie sur des données de la Drees, soutient que la filière administrative représente “13% des 310 000 salariés du secteur hospitalier privé contre 10% du 1,05 million de salariés du secteur hospitalier public”. La Drees justement, dans une publication de juillet 2021, notait que la part dans les effectifs salariés hospitaliers des aides-soignants (21,1 % fin 2018) et du personnel administratif (10,8 % fin 2018) est restée globalement stable depuis quinze ans. Nous sommes ici à des niveaux très inférieurs à ceux évoqués par Bruno Retailleau.

IVG

La France insoumise et la majorité souhaitent inscrire le droit à l’IVG dans la Constitution. Voteront-ils en ce sens ? “Non je ne suis pas d’accord”, assure Bruno Retailleau. “Personne ne conteste la loi Veil en France. Pas un parti, une majorité, un gouvernement ne le conteste.” Aussi, “c’est un débat que l’extrême gauche est en train d’exporter des Etats-Unis”, estime le sénateur.

“Je suis favorable à ce que nous inscrivions les principes de la loi Veil dans la Constitution”, dit au contraire Aurélien Pradié. “Nous n’avons aucun inconvénient à inscrire les principes de la loi Veil dans la Constitution, c’est notre héritage politique”. “Tout ce qui permettra que les femmes soient mieux protégées dans leur droit, je dis oui.”

Pour Eric Ciotti, il s’agit d’abord d’être “en phase avec la société”. “Je pense que dans ce débat il faut qu’on revendique la loi Veil.”

ÉOLIENNES

Sénateurs et députés s’opposent sur le projet de loi pour faciliter l’installation d’éoliennes et de panneaux solaires. Les sénateurs LR ont voté pour, les députés LR souhaitent que soit ajouté au texte la possibilité pour les maires de mettre leur véto à l’installation d’éoliennes, et qu’il soit interdit de construire des éoliennes en mer à moins de 40 kilomètres des côtes.

“Vous n’auriez pas dû céder et négocier avec le gouvernement ce point d’accord”, ajoute Aurélien Pradié à Bruno Retailleau, patron des sénateurs LR.

CARBURANTS : FAUT-IL UNE AIDE CIBLÉE SUR LES GROS ROULEURS ?

Le gouvernement réfléchit à la mise en place d’une aide pour les gros rouleurs au 1er janvier en remplacement des ristournes à la pompe. Qu’en pensent les trois adversaires à la présidence LR ?

Bruno Retailleau y est favorable. “Il faut des aides beaucoup plus ciblées pour ceux qui en ont besoin”, estime-t-il.

Aurélien Pradié n’y est pas favorable, prenant par exemple l’exemple de retraités “qui ont besoin de faire 40 kilomètres”. “Il faut une mesure beaucoup plus durable. La taxe sur la taxe des carburants est une aberration”, indique celui qui propose de supprimer la TVA sur la taxe sur les carburants.

Eric Ciotti est d’accord avec lui, il juge “plus vertueux de baisser les impôts que de signer des chèques”.

⚠ LES VÉRIFICATEURS – LA FRANCE EST-ELLE CHAMPIONNE DES IMPÔTS ? 

La fiscalité constitue un sujet important pour Éric Ciotti, selon qui “nous sommes le pays qui, avec le Danemark, payons le plus d’impôts au monde”. L’affirmation du candidat à la présidence du parti est proche de la réalité. Avec un taux d’imposition de 45,4%, la France est placée deuxième parmi les pays de l’OCDE en matière de fiscalité derrière le Danemark (46,5%). Elle n’est donc pas “gagnante de la coupe du monde de l’impôt” mais est sur le podium.

Par ailleurs, dans une note publiée en 2020, France Stratégie souligne que la redistribution en France réduit plus qu’ailleurs en Europe les inégalités. 

VOTERONT-ILS LA RÉFORME DES RETRAITES ?

Réforme majeure du second quinquennat d’Emmanuel Macron, la réforme des retraites devrait être étudiée début 2023 au Parlement. Les trois républicains la voteront-ils ?  

Non, pour Aurélien Pradié, contre une augmentation de l’âge légal de départ, que souhaite Emmanuel Macron. “Je ne ferai pas la courte échelle à Emmanuel Macron sur la réforme des retraites, c’est peut-être le moment de ne pas servir la soupe à Emmanuel Macron”.

“Si la réforme correspond à ce qu’on a toujours souhaité il n’y a aucune raison que je ne la vote pas”, a déclaré Bruno Retailleau.

“On a un devoir de responsabilité, pas de chaos”, a estimé Eric Ciotti. “Si ça sauve le système et protège les retraités”, le député des Alpes-Maritimes la votera.

⚠ LES VÉRIFICATEURS – 400.000 EMPLOIS VACANTS EN FRANCE ?

Aurélien Pradié a évoqué les questions d’emploi et regretté qu’en France, on dénombre “400.000 emplois vacants”. C’est imprécis : selon les derniers chiffres de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), il y avait au 3ᵉ trimestre de 2022 précisément 373.100 emplois vacants en France. Un niveau en progression, d’après cette branche du ministère du Travail, qui souligne que cette hausse “est portée par le secteur des services, avec +7 % dans le tertiaire marchand et +5 % dans le non-marchand”.

Attention toutefois, comme nous vous l’expliquions déjà ici, ce chiffre ne doit pas être surinterprété. Car moins de la moitié de ces postes sont réellement inoccupés. “Les emplois dits ‘vacants’, ou ‘postes à pourvoir’, sont des postes libres, nouvellement créés ou inoccupés, ou encore occupés et sur le point de se libérer, pour lesquels des démarches actives sont entreprises pour trouver le candidat convenable”, précise la Dares. Il ne s’agit donc pas systématiquement de postes qui demeurent durablement inoccupés faute de candidats.  

✅ LES VÉRIFICATEURS – UN RETRAITÉ SUR DIX EN INVALIDITÉ ?

Aurélien Pradié a estimé qu’un report de l’âge de départ à la retraite serait “injuste”, notamment car “un Français sur dix termine les neuf dernières années de travail en invalidité”. C’est plutôt vrai. Selon un récent rapport de la Sécurité sociale, le nombre de bénéficiaires d’une telle pension augmente avec l’âge. Fin 2020, 9100 pensionnés ont 40 ans, 27400 ont 50 ans et 70800 ont 60 ans. La part des bénéficiaires dans la population augmente, elle aussi, avec l’âge, pour atteindre quasiment 9% parmi les personnes de 61 ans, soit juste avant l’âge minimal d’ouverture des droits à retraite.

QUELLES SONT LES POSITIONS DES CANDIDATS SUR LES RETRAITES ?

Politique

Retailleau, Ciotti, Pradié : quelle réforme des retraites prônent les candidats à la présidence de LR ?

UNIFORME À L’UNIVERSITÉ

Aurélien Pradié, favorable à l’uniforme à l’école pour rétablir la laïcité et l’égalité de départ entre les enfants, se prononce également pour cette tenue unique à l’université. 

Eric Ciotti estime que l’uniforme doit être “appliqué jusqu’au lycée”. “Il y a suffisamment de sujets de tensions comme ça pour en rajouter”, estime le député des Alpes-Maritimes, qui doute que cette mesure soit acceptée sans remous. 

LES VÉRIFICATEURS – QUE DIT LA LOI SUR LE PORT DU VOILE ?

Les candidats ont évoqué la question du port du voile. Mais que dit la loi à ce sujet ? Dans l’espace public, le port du voile est autorisé, “dans la limite du respect de l’ordre public”, contrairement aux vêtements qui masquent le visage, comme la burqa. Quant à l’espace professionnel, tout dépend du secteur. Pour les salariés du privé, la règle est la totale liberté. Les salariés en entreprise ont le droit d’arborer des signes religieux ostentatoires à condition de respecter le règlement intérieur, qui peut les limiter de manière “proportionnée” dans certaines fonctions. L’employeur doit justifier cette interdiction par des enjeux de sécurité, d’hygiène ou de contact avec les clients.

Par contre, dans les services d’État, c’est le principe de neutralité du service public qui est la règle. Les professeurs doivent par exemple se plier à cette règle, qui ne s’applique par contre ni aux accompagnateurs scolaires – qui sont des bénévoles et non des agents – ni aux élus. Députés ou maires sont uniquement soumis au principe de neutralité lorsqu’ils exercent une mission de service public. Enfin, depuis 2004, les “signes religieux ostentatoires” sont également interdits pour tous les élèves de l’Éducation nationale, de la maternelle jusqu’au lycée. Les signes jugés “discrets” sont autorisés. Quant aux lycées privés, les établissements peuvent fixer leurs propres règles. Le port du voile est autorisé pour les étudiants de l’enseignement supérieur.

LOI D’IMMIGRATION

Les candidats voteront-ils le projet de loi immigration qui sera présenté début 2023 ? Non pour Bruno Retailleau, qui y voit un “projet de régularisation massive”, allusion aux titres de séjours pour les métiers en tension que souhaite mettre en place le gouvernement. Pour lui, il faudrait pour obtenir sa voix “dire à tous les clandestins : si vous pénétrez sur le sol français de façon clandestine, jamais vous ne serez régularisés”. Il propose de créer des “centres d’examens dans nos consulats, dans les pays du Maghreb, avant même qu’ils ne pénètrent sur le sol français parce que c’est déjà trop tard”.

Eric Ciotti non plus “ne voterai pas une loi qui n’est qu’une loi de régularisation”. Lui aussi pense qu’aucun clandestin ne doit avoir des droits, “ni logements, ni allocations, ni écoles”. 

Aurélien Pradié met l’accent sur l’intégration. Il pense qu’il ne faut “accueillir [que] celles et ceux que nous savons intégrer”. Il veut aussi “réduire de moitié le volume de l’immigration” car “au-delà nous ne pouvons pas faire l’intégration”. Il souhaite que “tous les titres de séjour doivent être probatoires” et que les migrations étudiantes soient réduites.

✅  LES VÉRIFICATEURS – OUI, IL Y A BIEN 25% D’ÉTRANGERS DANS LES PRISONS

Eric Ciotti a affirmé qu’un quart des détenus en France sont étrangers. Ces chiffres sont authentiques. Selon des données du ministère de la Justice, publiées au mois de juillet, on trouvait plus de 67.900 détenus dans les prisons du pays, dont près de 16.720 étrangers. Soit  24,6% d’hommes et femmes derrière les barreaux n’ayant pas la nationalité française. Un chiffre disproportionné par rapport à la part d’étrangers dans la population française, qui s’établit à 7,6% en 2020 d’après l’Insee. 

Les étrangers sont donc surreprésentés derrière les barreaux. Reste à en connaitre la cause. Pour en savoir plus sur cette épineuse question, vous pouvez retrouver notre article ici

✅  LES VÉRIFICATEURS – 2,5 MILLIARDS D’HABITANTS EN AFRIQUE D’ICI 2050 ? 

Aurélien Pradié a évoqué l’hypothèse d’une population qui pourrait atteindre 2,5 milliards en Afrique d’ici à 2050. Le candidat reprend ici des estimations réalisées par les Nations Unies, qui évaluent que la population du continent pourrait atteindre entre 2,2 et 2,7 milliards. Attention cependant, ces évolutions restent encore largement hypothétiques. Il s’agit de projections sur le temps long qui peuvent être soumises à d’importantes variations en fonction du contexte mondial : guerre, changements climatiques, etc. Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver notre article à ce sujet ici

OCEAN VIKING

Les trois candidats auraient-ils accueilli les 234 passagers de l’Ocean Viking ? Non, pour Aurélien Pradié, qui “propose qu’on reconnaisse le crime de passeur comme un crime relevant de la cour pénale internationale”. Cela permettrait selon lui de mobiliser les moyens d’Interpol. “Frontex serait cantonné aux sauvetages, déposerait les passagers dans des zones tampons, et ne les feraient pas entrer sur nos territoires.”

Pour Eric Ciotti, “Macron a été lâche et impuissant”, au contraire de Giorgia Meloni. “Le meilleur moyen de sauver des vies, c’est qu’aucun bateau ne parte des cotes africaines”, estime-t-il, proposant pour cela d’adopter une résolution de l’ONU. Il fait aussi un lien avec le modèle social de la France, qu’il veut ainsi rendre “moins attractif”, et propose de “mieux expulser”.

Bruno Retailleau estime aussi que l’accueil de l’Ocean Viking est la “marque du laxisme d’Emmanuel Macron”. “Ce n’est pas lui qui fait la politique migratoire en France mais la mafia, les passeurs”. Lui aussi estime que cela est dû à la générosité du modèle social de la France. 

⚠ LES VÉRIFICATEURS – QUELLE CAPACITÉ MILITAIRE DE LA FRANCE ?

Regrettant l’état des forces armées du pays, Bruno Retailleau a affirmé que “l’armée française ne pourrait tenir qu’un front de 80 kilomètres”. C’est un chiffre effectivement relayé le 5 octobre par L’Opinion en s’appuyant sur des déclarations de l’État-major de l’armée de terre. Il indiquait qu’il faudrait environ 6000 hommes et 1500 véhicules pour “tenir 20 kilomètres”. Or, en comparant cette moyenne aux effectifs de l’armée, le quotidien estimait que ce corps de l’armée ne pourrait couvrir que 83 kilomètres.

Attention cependant, ces chiffres ne s’appuient que sur les seuls effectifs de l’armée de terre. Ils ne prennent donc pas en compte les effectifs de l’armée de l’air et la Marine nationale. 

GUERRE EN UKRAINE

Comment les candidats se positionnent-ils vis-à-vis de la guerre en Ukraine ? Eric Ciotti partage la vision du général de Gaulle : “ni suivisme des Etats-Unis, ni suivisme du bloc de l’est”, assure-t-il. 

Bruno Retailleau n’est pas pour pousser Volodymyr Zelensky à négocier, “c’est aux Ukrainiens de nous dire quand est-ce qu’ils devront négocier”, déclare-t-il. Il est lui aussi sur ligne du général de Gaulle : “La France, trop souvent s’aligne sur notre allié et ami américain”, selon le sénateur. 

Aurélien Pradié se distingue de ses adversaires puisqu’il souhaite rester dans le commandement intégré de l’Otan. “Nous ne pouvons pas mener cette guerre-là sans être dans l’Otan. (…) cela ne signifie pas s’aligner avec les Américains”, assure le député du Lot.

LE DÉBAT EST LANCÉ

C’est parti, les trois candidats à la présidence des Républicains sont sur le plateau de LCI, prêts à débattre.

PORTRAIT : AURÉLIEN PRADIÉ

Politique

Cinq choses à savoir sur Aurélien Pradié, candidat à la présidence des Républicains

PORTRAIT : BRUNO RETAILLEAU

Politique

Cinq choses à savoir sur Bruno Retailleau, candidat à la présidence des Républicains
Politique

Cinq choses à savoir sur Eric Ciotti, candidat à la présidence des Républicains

LEUR POSITION SUR LES RETRAITES

Politique

Retailleau, Ciotti, Pradié : quelle réforme des retraites prônent les candidats à la présidence de LR ?
Politique

Ciotti, Retailleau, Pradié : un match à trois pour la présidence LR

BONJOUR

Bienvenue dans ce direct consacré au débat pour la présidence LR organisé sur LCI ce lundi à partir de 19h50. Vous pourrez suivre ici les déclarations des trois candidats, Eric Ciotti, Aurélien Pradié et Bruno Retailleau, passés au crible de notre équipe de Vérificateurs. 


Pour vous :


source : Merci a FREEANNOUNCE.FR puor EN DIRECT – Présidence LR : suivez sur LCI le débat entre les candidats et nos vérifications

#FREEANNOUNCE.FR #FREEANNOUNCE #FR #FI_PARIS
Merci d’avoir lu cet article : EN DIRECT – Présidence LR : suivez sur LCI le débat entre les candidats et nos vérifications


De la #France à France au monde

EN DIRECT – Présidence LR : suivez sur LCI le débat entre les candidats et nos vérifications